Le DS, c’est quoi?

Le Conseil de la Jeunesse est chargé de mettre en œuvre la consultation des jeunes et du secteur jeunesse au niveau de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Pour le cycle VII,  il aura lieu entre janvier 2019 et juillet 2020. 

Le Dialogue Structuré en 2 mots… ou presque

Depuis 2009, l’Europe a mis en place ce processus de Dialogue Structuré afin de promouvoir la citoyenneté active des jeunes et de leur permettre de faire entendre leur voix auprès des Etats membres et de la Commission européenne. Ce processus permet notamment à la jeunesse de donner leur avis sur les politiques de jeunesse de l’Union Européenne.

Le processus fonctionne par cycles de 18 mois, au long desquels trois pays se succèderont tous les 6 mois pour prendre en charge une partie du processus. Le Cycle VI a été inauguré cette année par la présidence estonienne. La Bulgarie permettra ensuite d’établie des « youth goals », puis ce sera au tour de l’Autriche de refermer ce cycle de présidences en fin 2019.

La thématique sur laquelle la jeunesse belge pourra s’exprimer durant les prochains mois est la Stratégie Jeunesse, qui est le pilier de toutes les politiques européennes en matière de jeunesse. Cette dernière va être renouvelée en 2019. Ce renouvellement va être influencé par les recommandations du cycle actuel. Ambitieux n’est-ce pas ?

Le processus est un peu compliqué à expliquer en quelques phrases, mais, pour prendre une image parlante, il fonctionne un peu comme une échelle qui permet à la voix des millions de jeunes européens de remonter vers des milliers d’organisations de jeunesse, puis vers les Conseils de la Jeunesse des 28 Etats membres, puis vers le European Youth Forum, pour arriver enfin jusqu’aux décideurs européens, via notamment les 3 conférences européennes de la Jeunesse ponctuant les cycle.

Qui est impliqué dans le Dialogue Structuré ?

Pour faire simple : les jeunes, les autorités nationales des 28 pays membres de l’Union et les institutions européennes.
Pour faire plus compliqué : il faut rajouter à cela de nombreux autres acteurs : les organisations de jeunesse, les Conseils de jeunes des 28 pays membres, le European Youth Forum… Le diaporama qui se trouve un peu plus loin explique cela dans les détails.

Quelle est sa finalité ?

Il s’agit d’un instrument qui vise à garantir que l’opinion des jeunes soit prise en compte dans la formation de la politique de la jeunesse de l’UE.

30167255_571661683215871_9053326572244599260_o

Delphine et Tatiana à Sofia pour la Youth Conference ! 

En Belgique, qui s’occupe de le mettre en œuvre ?

En Belgique, étant donné que la Jeunesse est une matière qui dépend des Communautés, le processus du Dialogue Structuré est mené de manière parallèle en Communauté flamande, en Fédération Wallonie-Bruxelles et en Communauté germanophone. Un groupe de travail national est institué dans chaque communauté et rassemble le Conseil de la Jeunesse, les représentants des Ministères et des administrations qui ont en charge la jeunesse, éventuellement des Jeunes Ambassadeurs, des experts, des chercheurs…
Tous les 6 mois, une action est menée dans chacune des trois communautés. Les résultats de celle-ci sont synthétisés, puis mis en commun au niveau belge. Les résultats des consultations réalisées en Belgique sont utilisés lors des Conférences Jeunesse Européennes, lors desquelles les jeunes Européens construisent une position commune issue des consultations réalisées dans les 28 pays membres et rédigent des recommandations à l’attention des décideurs européens.

14606276_10207421661887157_763076109544915106_n

En image, ça donne cela: https://www.youtube.com/watch?v=uRUmYqPQ5EU

Pour comprendre le Dialogue Structuré, c’est ici! 

Brochure G100 du cycle V !

 

cropped-logo-DS4.png