Retour

Une 1ère Conférence européenne de Jeunesse pour Selen et Antoine !

Selen et Antoine ont participé à la 1ère Conférence européenne Jeunesse, présidée par la France !

Du 24 au 26 janvier, Selen et Antoine, les nouveaux délégués du Dialogue Jeunesse Européen ont participé à la 1ère Conférence Européenne de la Jeunesse, présidée par la France. Elle a marqué le lancement du 9ème Cycle du Dialogue Jeunesse qui traitera de la thématique : “Construire une Europe inclusive et durable”.

Alors Selen et Antoine, c’était comment cette première expérience?

Tout au long de ces 3 jours virtuels, nous avons participé à différents ateliers sur les thématiques suivantes : Information et Éducation, Action et Responsabilisation, Gouvernance, Mobilité et Solidarité, Accès aux infrastructures. Les résultats des discussions autour de ces ateliers permettront à des experts de construire la grande enquête européenne qui sera diffusée au cours de ces prochains mois. Les résultats seront analysés lors de la 2ème Conférence européenne qui aura lieu en juillet en République Tchèque. 

Outre les rencontres et débats auxquels nous avons participé, des décideurs politiques (dont la Secrétaire d’État à la Jeunesse française) nous ont adressé leurs encouragements. Pour finir, 14 projets en faveur du climat portés par des jeunes nous ont été présentés. 

Les journées étaient assez longues et c’était très fatiguant de suivre les discussions en ligne, mais les échanges ont été très constructifs. Pour résumer, un début de mandat inspirant et motivant pour la suite ! 

On vous donne rendez-vous ce 10 février à notre E-Apéro d’info pour en apprendre davantage sur notre mandat et rejoindre notre équipe afin de nous aider sur un des projets environnementaux à venir. Plus tard dans l’année, on compte sur vous pour remplir notre consultation et la faire tourner au max !

Réunion informelle des Ministres le 27/01 : Selen a pris la parole en tant que représentante jeune de la Belgique !

Selen : J’ai participé à la Réunion informelle des Ministres qui a eu lieu suite à la 1ère Conférence européenne de la Jeunesse, le 27 janvier. Nous avons pris la parole à la suite des différents workshops auxquels nous avons participé pendant la conférence. Pour nous, il était important de rappeler la place que les jeunes devraient avoir dans la société, et surtout de faire du plaidoyer afin que les décideurs et décideuses politiques prennent en compte la parole des jeunes dans l’élaboration des politiques publiques. 

J’ai rappelé que les jeunes sont actifs et déjà engagés de manière formelle ou informelle. Ils font entendre leurs voix comme ils le peuvent, mais trop souvent, ils ne sont pas pris au sérieux. C’est exactement ce que nous voulons changer. La voix des jeunes compte, et elle mérite d’être écoutée. Donc, j’ai insisté pour que les jeunes soient inclu·e·s dans l’élaboration des politiques publiques. Finalement, il était impératif pour moi de souligner que ce processus doit être avant tout inclusif. En effet, nous pouvons agir dès maintenant pour lutter contre les inégalités sociales en permettant aux jeunes d’avoir plus facilement accès à l’information et à la participation citoyenne. 

Voici son discours en entierté :

How, more generally, can the voice of young people be better taken into account in the elaboration of public policies?

Hello, I’m Selen Onur, belgian youth representative. We believe that in order for the voices of young people to be taken into consideration when elaborating public policies, we must firstly listen to them and take their message seriously. Young people are yearning for social justice and equality, and channel this energy through active and informal participation. Young people deserve to be heard. Along with youth consultation, it is necessary to create youth-friendly participation spaces where everyone should be included with equality and diversity. This participation should be structurally implemented in decision-making policy processes. Youth organizations have a crucial role to play here : they form the bridge between young people and decision makers. Let’s also emphasize again the role of youth councils : the representative bodies of young people. 

As Belgium, we are striving for inclusive societies which will also be the Youth Goal covered during the Belgian Presidency in 2024. However, we need to fight social injustice as of now to lift the burden on young people’s access to information and participation.